français
  english
BULLETIN QUI SOMMES NOUS
 
 
 
  CONCERTS

 
  ACTUALITES
Que pensez-vous du soleil

 
  LE GRAND ECLAIR
Retrouvez tous les numéros du Grand Eclair
   
  Téléchargez le dernier Grand Eclair au format pdf  
  PARTENAIRES
Allemagne
Argentine
Autriche
Chine
États-Unis
Finlande
Grande Bretagne
Italie
Japon
Portugal
Royaume-Uni
Russie
 
   
 
  COMPOSITEURS
   prcdent retour la liste des compositeurs suivant   
 
  compositeur  
     
 
Edison DENISOV
1929-1996

Le compositeur russe Edison Denisov, l'un des principaux représentants du courant qu'il était convenu d'appeler "l'avant-garde russe", est décédé le 25 novembre à Paris, où il résidait depuis l'été 1994.
Né en 1929 à Tomsk, Sibérie, il entame simultanément des études de mathématiques et de physique à l'Université  et de musique au Conservatoire de sa ville natale. Il présente ses premiers essais de composition à Chostakovitch qui l'encourage à poursuivre sa formation au Conservatoire de Moscou. De 1951 à 1956 il travaille la compositon avec Chébaline, l'orchestration avec Rakov, le piano avec Belov, l'analyse musicale avec Zuckerman et découvre les oeuvres de la Nouvelle Ecole Viennoise, tout en s'intéressant aux traditions folkloriques sibériennes. En 1959, il devient lui-même professeur au Conservatoire. A cette époque, se forme à Moscou un groupe de compositeurs d'avant-garde regroupant Denisov, Volkonski, Schnittke, Karetnikov, Goubaïdoulina, Silvestrov, mais cette tendance, extrêmement mal vue par les tenants de la musique officielle soviétique, leur vaut d'être écartés de la vie musicale de leur pays. Cependant, Guennadi Rojdestvenski réussit à donner en 1964 à Léningrad l'une des oeuvres les plus représentatives du style de Denisov, Le Soleil des Incas, pour voix et ensemble instrumental, jouée l'année suivante par Boulez au Domaine Musical. D'autres exécutions suivent dans diverses villes d'Europe, marquant le début d'une reconnaissance internationale. Dans les années 1960-70, Denisov écrit beaucoup d'oeuvres pour divers effectifs et il est interprété par des musiciens russes et occidentaux tels que Aurèle Nicolet, Heinz Holliger, Jean-Marie Londeix, Guidon Kremer, Natalia Gutman. Son style musical, d'abord rigoureusement maintenu dans la lignée post-sérielle devient progressivement plus eclectique, intégrant des procédés expressifs divers, parfois teintés de romantisme.
La période de maturité de Denisov, les années 1980, voit apparaître ses oeuvres les plus monumentales et les plus marquantes : le Requiem , les opéras L'Ecume des jours, en français, d'après Boris Vian (créé à l'Opéra-Comique en 1986) et Quatre jeunes filles  d'après la pièce de Picasso (créé à Moscou en 1990), le ballet Confession  d'après Alfred de Musset, une Symphonie commandée par Daniel Barenboïm et exécutée par lui à Paris en 1988, puis à Chicago. L'écriture musicale s'organise alors autour d'intonations caractéristiques, les chromatismes, développés à travers des contrepoints et des superpositions rythmiques extrêmement subtils et complexes. Denisov est également l'auteur de nombreuses musiques de films, et d'une série de musiques de scène composées à l'intention des productions de Youri Lioubimov au Théâtre de la Taganka à Moscou.
En 1990, il fonde à Moscou une Nouvelle Association de Musique Contemporaine, à l'image de celle qui, dans les années 1920, avait réuni les forces les plus éminentes de l'avant-garde russe de l'époque (Roslavets, Mossolov...). 
Francophile et francophone, Denisov a composé de nombreuses oeuvres sur des textes français, outre ceux de Boris Vian, Chant d'automne  sur des poèmes de Baudelaire,Au plus haut des cieux  sur des textes de Bataille (créé à Paris en 1987 par l'Intercontemporain et Eötvös ), Quatre poèmes de Gérard de Nerval , Légendes des eaux souterraines  sur des poèmes d'Yves Bergeret. Il a orchestré l'opéra inachevé de Debussy Rodrigue et Chimène. Admiré et soutenu dès ses débuts par Pierre Boulez, il fut invité en 1990-91 à venir travailler à l'IRCAM. Il était Officier des Arts et Lettres et avait obtenu en 1993 le Grand Prix de la Ville de Paris.
A travers toutes ses oeuvres et les divers styles qu'il a adoptés et synthétisés, son écriture musicale s'est toujours caractérisée par un réel raffinement, une subtilité maximale dans la conduite des voix et dans l'agencement des timbres. L'invention créatrice intarissable était jointe chez lui à cette "poésie de l'exactitude" dans laquelle se reconnaît le scientifique

Liste des oeuvres disponibles du compositeur :

Partitions en vente :
  4 poèmes de Nerval (REF:VO4415)
  Au plus haut des cieux (REF:PO2126)
  Blätter (REF:VO959)
  Chant d'automne (REF:PO2157)
  Concerto pour alto et orchestre (REF:PO2010)
  Concerto pour flûte, hautbois, clarinette et percussions (REF:MC4182)
  Concerto pour flûte, vibraphone, clavecin et cordes (REF:PO4165)
  Crescendo e diminuendo (REF:PO2170)
  D.S.C.H. (REF:PO2171)
  Divertissement dans un style classique (REF:PN4272)
  Es ist genug (REF:AP2087)
  Etoile sans nom (Une) (REF:PO4328)
  Hymne (REF:MC4195)
  In Deo speravit (REF:MC4227)
  Légendes des eaux souterraines (REF:VO4039)
  Mari idéal (Un) (REF:PO4329)
  Musique romantique (REF:PO2152)
  Musique romantique (REF:PO2152)
  Octuor à vent (REF:PO4963)
  Ode (REF:MC4229)
  Partita (REF:PO4250)
  Pièces pour enfants (REF:PN4075)
  Pleurs (Les) (REF:PO2154)
  Quintette pour clarinette et quatuor à cordes (REF:MC2129)
  Quintette pour flûte, hautbois, clarinette, basson et cor (REF:PH2139)
  Requiem (REF:PO795)
  Sextuor (REF:MC4223)
  Sonate (REF:FG352)
  Sonate (REF:FG351)
  Sur la nappe d'un étang glacé (REF:PO4033)
  Symphonie de chambre (REF:PO931)
  Symphonie de chambre n°2 (REF:PO4190)
  Tod ist ein langer Schlaf (REF:VC573)
  Tortue Tortilla (La) (REF:PO4330)
  Trio pour hautbois, violoncelle et clavecin (REF:MC2011)
  Trio pour violon, alto et violoncelle (REF:PH2140)
  Trio pour violon, alto et violoncelle (REF:MC4354)
  Trois tableaux de Paul Klee (REF:MC2012)
  Variations sur un thème de Franz Schubert (REF:VC2013)
  Variations sur un thème de Haendel (REF:PN4288)
  Vie en rouge (La) (REF:PO4344)

Partitions en location :
  Cloches dans le brouillard (les)
  Confession
  Écume des jours (L')
  Peinture

 
 
     
  2006 © All Rights Reserved Le Chant du Monde - Mentions Légales